Journée de la justice pénale internationale – Déclaration de la porte-parole (17.07.2021)

A l’occasion de la journée de la justice pénale internationale, la France rappelle son engagement déterminé à lutter contre l’impunité partout dans le monde.

Le 17 juillet marque l’anniversaire de l’adoption du Statut de Rome, traité fondateur de la Cour pénale internationale, seule juridiction pénale internationale permanente et à vocation universelle. La France réaffirme à cette occasion son soutien à la Cour pénale internationale, en particulier au nouveau procureur, Karim Khan, qui a pris ses fonctions le 16 juin dernier, et sa volonté de coopérer activement avec la Cour. Elle appuie le processus de réforme visant à améliorer l’efficacité de la Cour.

La France affirme également son soutien au jugement des auteurs de crimes de génocide, crimes contre l’humanité et violations graves du droit international humanitaire au Rwanda et en ex-Yougoslavie. Elle relève aussi l’importance des juridictions « mixtes », regroupant des éléments internationaux et nationaux.

Le système de justice pénale internationale ne peut fonctionner sans les juridictions nationales, qui ont la responsabilité première de juger les auteurs des crimes les plus graves. A ce titre, la France s’est donnée les moyens de poursuivre les auteurs de ces crimes en créant au sein du tribunal judiciaire de Paris un pôle spécialisé en charge de la lutte contre les crimes contre l’humanité, crimes et délits de guerre.

La France continuera de participer aux efforts entrepris pour renforcer la justice pénale internationale et la défense des droits des victimes.

Articles connexes

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici