Un duo à la présidence de la French Tech New York

Non pas une, mais deux personnes pour animer la communauté tech française à New York. La French Tech New York va se doter de deux co-présidents : Caroline Faucher-Winter et Nicolas Girard. Ils vont remplacer Maëlle Gavet, l’ex-numéro deux de Compass, devenue CEO de l’accélérateur américain Techstars il y a un an.

Une familière de la French Tech

Caroline Faucher-Winter connaît très bien l’écosystème de la French Tech puisqu’elle a participé à l’émergence de ce mouvement transfrontalier, sous la houlette d’Emmanuel Macron puis de Fleur Pellerin. Communicante chevronnée et installée aux Etats-Unis depuis près de 20 ans, elle est recrutée par Business France en 2017 pour travailler sur l’image économique de la France. Au même moment, le premier label French Tech à l’étranger est lancé à New York. Frédéric Montagnon en prend la première présidence. Quatre coordinateurs sont ensuite détachés dans les principales villes d’Amérique du Nord : New York, Montréal, San Francisco et Los Angeles.

Lorsque ces postes sont supprimés, Caroline reprend le flambeau à New York et aux côtés d’une équipe 100 % bénévole pour animer la communauté des entrepreneurs techs français dans la Grosse Pomme. En 2020 puis en 2021, elle lance une conférence en ligne, le « French Tech America Online Summit », un succès qui connaîtra une troisième édition à la fin de l’année. « Il y a une vraie évolution dans la mentalité des entrepreneurs française depuis 3-4 ans. Ils revendiquent de plus en plus leurs racines françaises et nous les aidons à aborder le gigantesque marché américain », se réjouit-elle.

Un serial entrepreneur, lien avec les investisseurs US

Nicolas Girard est, de son côté, le fondateur d’Oxio, une startup qui s’identifie comme le Stripe des télécoms. Créée en 2018 à New York, Oxio a déjà levé plus de 900 millions de dollars. Ce serial entrepreneur a auparavant vendu ses deux première entreprises, Attila Technologies et Aquto, à des grands groupes américains.

Installé, lui aussi, depuis deux décennies aux Etats-Unis, Nicolas Girard est très intégré dans la communauté des entrepreneurs techs et des investisseurs américains. Il compte jouer le rôle de pont avec ce réseau business et financier américain, de facilitateur d’échanges avec les membres de la French Tech. « Les entreprises françaises sont excellentes techniquement, mais parfois, il y a un décalage avec les attentes des VC sur le lancement produit par exemple. Je suis là pour les épauler ».

Promouvoir davantage la tech française

Le board de la French Tech New York est composé de six personnes: outre ses deux co-présidents, il compte aussi Virginie Raphaël (fondatrice du fonds Full Circle), Alice Default (entrepreneuse fondatrice de Double), Renaud Deraison (CTO de Tenable) et le consule Jeremie Robert, représentant du gouvernement français.

Pour avoir les moyens de ses ambitions et la faire vivre à New York, le nouveau duo compte non seulement utiliser le fonds collectif (community fund) de la French Tech alloué à des projets, mais aussi lever des fonds pour programmer plus d’événements et accélérer la promotion de la French Tech, explique Caroline Faucher-Winter. Avec l’ambition d’inciter toujours plus d’entrepreneurs français à franchir le pas. Un réseau actif et solide qui est plus utile que jamais : New York reste la première destination à l’étranger des entrepreneurs tech français.

Articles connexes

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici