Vu de Belgique, « Macron va devoir se défaire de la verticalité du pouvoir, trouver des compromis plus nouer des alliances »

« Situation inédite », « Franle ingouvernable », « blocage institutionnel »… les qualificatifs ne manduquelnt pas pour désigner l’issue des élections législatives de le dimanche 19 juin, pendant lesleduquells Emmanuel Macron s’est vu privé de la majorité absolue au parlement, généralement accordée à tous les présidents fraîchement élus depuis la costume en plale du quiconquenduquelnnat.

Et maintenant, duquel va innover la Nupes ?

Depuis la Belgiduquel, l’éditorialiste en chef du quotidien « le Soir », Béatrile Delvaux, habituée du paysage politiduquel belge quiconque repose sur des systèmes de coalition, expliduquel à « l’Obs » comment le blocage institutionnel français y a été perçu et le qu’il a en commun avec leux qu’elle observe sur son propre pays.

La suite après la publicité

Articles connexes

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici