Washington DC : quelles restrictions à partir du 15 janvier ?

« Je ne prends aucune décision à la légère », assure Muriel Bowser. Alors que le port du masque est de nouveau obligatoire en intérieur, dans tous les lieux publics, pour faire face à la propagation exponentielle du variant Omicron, la maire de Washington a ordonné la mise en place de nouvelles restrictions sanitaires à partir de ce samedi 15 janvier. On fait le point.

Qui est concerné, pour aller où ?

À partir du 15 janvier à 6h du matin, toute personne âgée de 12 ans et plus devra fournir la preuve d’au moins une dose de vaccination pour se rendre à l’intérieur :

  • d’un restaurant
  • d’un bar ou d’une boîte de nuit
  • d’une salle de sport
  • d’une salle de concert, d’un cinéma, d’un stade (y compris pour voir jouer les Wizards au Capital One Arena) ou d’un bowling
  • d’une convention professionnelle, d’un auditorium ou d’un espace de coworking

Les patrons de ces établissements sont également concernés par l’obligation vaccinale, mais pas les employés.

Comment prouver son statut vaccinal ?

Les clients pourront montrer comme preuve la carte de vaccination fournie par le CDC après leur première dose. Une photocopie, ou une photo de la carte prise avec le smartphone sont également acceptées. Les applications officielles, comme VaxYes, CLEAR, ou TousAntiCovid pour les Français font également foi.

Quels sont les lieux exempts de ces restrictions ?

Les personnes non vaccinées pourront toujours se rendre :

  • dans les magasins d’alimentation
  • dans les musées
  • dans les lieux de culte
  • à la pharmacie, aux urgences et à l’hôpital 
  • au centre commercial ou dans les boutiques indépendantes
  • au bureau de vote
  • dans les centres administratifs 
  • dans les lieux consacrés à l’aide sociale

Un schéma vaccinal complet exigé à partir du 15 février

À partir du mardi 15 février, l’accès aux établissements sera conditionné à un schéma vaccinal complet pour les 12 ans et plus. Pour le moment, le CDC considère une personne comme étant complètement vaccinée deux semaines après sa seconde dose de Pfizer-BioNTech ou de Moderna, ou deux semaines après sa dose de Johnson & Johnson. La 3ème dose ne sera donc pas exigée pour se rendre à la salle de sport ou au restaurant à partir du 15 février, même si le CDC le recommande fortement. 

Avec une moyenne de 1 975 nouveaux cas positifs par jour et un taux de positivité de 14%, le district a atteint un nouveau pic d’hospitalisations la semaine dernière.

Articles connexes

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici