Toujours plus d’hospitalisations en France, 10 millions de cas en Afrique… le point sur le coronavirus

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : le point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

La situation en France

Les malades du Covid-19 continuent d’affluer dans les hôpitaux, qui comptent plus de 22.000 patients, dont près de 4.000 en soins critiques, selon les chiffres publiés lundi par Santé publique France. Les hôpitaux français accueillent actuellement 22.749 patients atteints du Covid (contre 21.982 dimanche), dont 2.543 ont été admis en 24 heures. Il y a une semaine, environ 19.600 malades du Covid étaient hospitalisés. Le nombre de patients continue également d’augmenter en soins critiques, qui traitent les cas les plus graves notamment en réanimation, avec 3.904 malades (3.847 la veille), dont 380 nouvelles admissions. Cet indicateur très surveillé n’a cessé de progresser depuis le début de la cinquième vague de l’épidémie de Covid en France, en novembre 2021.

Lire aussi :Covid-19: Les séjours à l’hôpital sont plus courts avec Omicron, explique Véran

En 24 heures, 281 personnes ont été emportées par la maladie, portant le nombre total de décès à 125.718 depuis le début de l’épidémie.

Le nombre de contaminations s’élève à 93.896, chiffre peu significatif au sortir des week-end car moins de personnes se font tester. Mais en calculant la moyenne de cas quotidiens sur les sept derniers jours, qui permet de lisser les écarts, ce chiffre atteint 268.185, contre 167.338 il y a une semaine. Les infections ont connu une progression fulgurante sous la poussée du variant Omicron, extrêmement contagieux. Le taux de positivité, qui rapporte le nombre de cas à celui des tests, frôle les 20%, un plus haut depuis l’automne 2020.

Côté vaccination, 53,3 millions de personnes ont reçu au moins une injection (79,1% de la population totale) et plus de 52 millions sont complètement vaccinés (77,2% de la population). Parallèlement, près de 29 millions de personnes ont reçu une dose de rappel.

Voir aussi :Covid-19: «Les soignants sont épuisés et exaspérés»

L’Italie renforce les restrictions pour les non-vaccinés

En Italie, les personnes non vaccinées contre le Covid-19 ne peuvent plus manger au restaurant ni prendre l’avion pour voyager à l’intérieur du pays, selon les nouvelles règles entrées en vigueur lundi. Jusqu’au 31 mars, il sera nécessaire d’être muni d’un pass vaccinal prouvant que l’on a été vacciné ou que l’on s’est rétabli récemment, un test négatif ne suffisant plus, pour pouvoir fréquenter restaurants, hôtels et salles de sport, ainsi que les bus, trains, avions et navires. Les masques FFP2 sont désormais obligatoires dans les théâtres, cinémas, stades de sport et tous les transports publics.

10 millions de cas en Afrique

L’Afrique a enregistré au total plus de 10 millions de cas de coronavirus, selon les chiffres du Centre de contrôle et de prévention des maladies du continent (Africa CDC), qui dépend de l’Union africaine (UA), consultés dimanche par l’AFP.

Les données publiées par les Centres africains de contrôle des maladies ont montré qu’à la date de samedi, 10.028 508 cas avaient été signalés par les 55 Etats membres de l’Union africaine depuis le début de la pandémie. Au total, 231.157 décès ont été enregistrés, a indiqué le CDC.

Les infections ont grimpé en flèche depuis que le variant Omicron a été découvert en Afrique du Sud fin novembre, poussant un certain nombre de pays du continent à imposer de nouvelles restrictions. Cependant, la vaccination en Afrique, qui compte près de 1,2 milliard de personnes, a été faible, en raison d’un accès limité aux vaccins et d’une certaine réticence envers les vaccins.

L’UE rouvre ses portes à l’Afrique australe

L’Union européenne a annoncé lundi rouvrir ses portes aux voyageurs de sept États d’Afrique d’australe (Botswana, Eswatini, Lesotho, Mozambique, Namibie, Afrique du Sud et Zimbabwe), mettant fin à la suspension décidée fin novembre des voyages en provenance de ces pays pour tenter d’endiguer la progression du variant Omicron.

Le bilan dans le monde

La pandémie a fait plus de 5.486.519 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles, lundi à 11H00 GMT. Les États-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 837.664 morts, suivis par le Brésil (619.981), l‘Inde (483.936) et la Russie (316.904).

L’Organisation mondiale de la santé estime toutefois, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.

Toute reproduction interdite

Articles connexes

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici