Aurélie Bourven plante un arbre quand elle réalise un meuble

« France Bleu s’engage pour nos forêts » ce mercredi 24 novembre avec le portrait d’une designeur de Plouigneau dans le trégor (29) : Aurélie Bourven a créé en 2017 son auto entreprise qui sent bon le bord de mer et ses arbres : Seawood Design. L’atelier de la jeune femme est opérationnel depuis janvier 2021 et elle y imagine des meubles en rondin de bois, des meubles simples, tables, chevets, tabourets en résineux clairs, bruns ou effet brûlé, de manière eco-responsable.

Aurélie récupère des essences locales dans des scieries à 20 kms autour de chez elle, mais aussi chez des particuliers après un gros coup de vent ou travaille avec le Conservatoire du littoral, qui prévoit un abattage d’arbres nécessaire à Roscoff (29). La jeune artisan de 35 ans essaye de très peu transformer le bois en mettant en lumière les nervures et les fibres, notamment de résineux locaux comme le red cedar (le thuya), mal considéré à part pour les haies de jardin, qui sent bon et remplace avantageusement le teck. venu d’Asie.

Cette fan de surf est en fait passé d’un poste de responsable communication dans le monde la voile, notamment pour des skippers du Vendée Globe… au bois dans sa région natale. Voulant quitter ce monde de la comm qui se digitalisait, et voulant meubler sa maison, elle ne trouvait pas à son goût. Elle s’est donc lancé dans la fabrication de ses propres meubles.

Articles connexes

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici