C’est l’un des derniers refuges en vallée du Rhône pour les coléoptères

L’identification vient de se terminer, le résultat est tombé, la réserve est clairement un petit paradis pour ce groupe d’insecte et mieux, Benoit DODELIN l’entomologiste qui a réalisé cet inventaire avec Marielle TARDY du cabinet d’expertise ENTOMO and CO a trouvé UNE NOUVELLE ESPECE  jamais identifiée en France, il s’agit de Xyletinus vaederoeensis.

Deux raisons à cela : 

La première, parce que cet inventaire était assez complet.

Les connaissances actuelles concernant les coléoptères de la RNN des Ramières sont assez fragmentaires 

C’est pourquoi la Communauté de Commune du Val de Drôme, en tant que gestionnaire du site a souhaité mieux connaitre ce groupe d’insectes. 

Il y avait un groupe cible sur lequel on a travaillé ce sont les coléoptères saproxyliques

L’inventaire repose sur deux choix méthodologiques qui répondent à la fois à une optimisation des collectes et une minimisation des déplacements sur site.

Le nombre d’espèces identifiées s’élève à 421. Ce chiffre est un des plus élevés obtenu lors de mes inventaires réalisés sur une seule saison !

Il faut souligner qu’une partie des espèces patrimoniales présentes dans la RNN, était connue des environs de Lyon vers 1900. À cette époque le Rhône était encore établi entre des lônes et autres bancs de sable, qui depuis ont été effacés par les aménagements, tout comme les espèces associées. Il est donc très probable que la RNN des Ramières et plus largement la Drôme, soit, avec la Durance, le dernier grand refuge pour ces espèces en vallée du Rhône. Extrait du compte rendu d’étude. 

La Gare des Ramières, Maison de la réserve naturelle nationale, vous accueille en famille au cœur de la nature.

Articles connexes

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici