Château Hukulumbarros à Creysse

Petit fils de négociant, petit-fils de viticulteur et fils de viticulteur, Mickaël Gaulhiac est tombé dans le fut de vin quand il était tout petit… Cet ancien chef de culture dans le Bordelais est aujourd’hui un propriétaire heureux, qui travaille en bio et biodynamie. Après avoir subi 2 gelées (en 2017 et 2021), souhaitons-lui d’avoir un peu plus de chance car ses vins le méritent. Nous sommes dans le plus ancien vignoble de Bergerac, dans une appellation qui date de 1946, Le Pécharmant. 

Mickaël Gaulhiac et Eric son père © Radio France
– Bernard GUYOT

Sur un peu plus de 6 hectares, les jeunes vignes de Château Hukulumbarros ont été plantées entre 2003 et 2011, avec des densités qualitatives de 5000 pieds par hectare. Chef d’orchestre d’un écosystème qui donne la part belle à la nature, Mickaël Gaulhiac travaille la vigne de manière naturelle.À partir de Merlot, Malbec et Cabernet Sauvignon, il n’utilise aucun désherbant chimique et aucun produit de synthèse. Juste un peu de cuivre et de soufre sur les feuilles.
Avant qu’il ne devienne du Pécharmant le raisin passe de long mois dans le chai de vinification. Un chai semi enterré, un chai gravitaire qui permet aux raisins d’arriver dans les cuves inox par gravité, c’est-à-dire juste déposés dans les cuves sans subir de maltraitance. Après la fermentation alcoolique le vin se fera naturellement, sans levure ou produit du commerce, voir même pour certaines cuvées sans soufre ajouté.
Dernière étape, un passage dans le chai à barrique pour que le vin débute sa phase d’élevage. Ce n’est qu’après une année de stabilisation naturelle qu’il sera mis en bouteille à l’image du dernier né « Kallinago 2020 », un Pécharmant sans sulfite qui est aussi son premier vin biologique. 

Le haut du Chai gravitaire © Radio France
– Bernard GUYOT
En cuisine avec le chef Stéphane Cuzin et les vins du Château Hukulumbarros

C’est le chef Stéphane Cuzin qui relève le défi de marier les 2 cuvées de Pécharmant de Mickaël Gaulhiac avec sa cuisine de saison. Ce chef de l’établissement « La table du marché » à Bergerac vous conseille : 

  • Entrée : Pécharmant Kallinago 2020 avec une langoustine esprit bolognaise accompagnée de lentilles  
  • Plat principal : Pécharmant Constellations 2019 avec un dos de cerf et un Chutney mûres betteraves et sa sauce 100% végétale. 
  • Dessert : Pécharmant Kallinago 2020 avec un granité de mandarines et meringue maison   

Pécharmant KALLINAGO et Pécharmant CONSTELLATIONS © Radio France
– Bernard GUYOT

Prise de son du reportage : Alexandre Bucquoy

Articles connexes

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici