comment conserver le poinsettia ou Etoile de Noël

Chaque Noël vous craquez pour un poinsettia. Mais savez-vous que vous pouvez le conserver et le faire refleurir ? Avec les conseils de Roland Motte, notre jardinier.

Le poinsettia n’est pas facile à faire refleurir, mais Roland Motte, le jardinier de France Bleu Lorraine et France Bleu Besançon, à une technique qu’il partage avec vous. 

Les origines du poinsettia

L’Étoile de Noël s’appelle aussi Euphorbia Pulchérrima, vous le connaissez sous le nom de poinsettia. Il fait partie de la famille des Euphorbiacées. C’est une très grande famille qui a une particularité : lorsqu’on casse un morceau de tige ou de feuille, on aperçoit un latex blanc. Attention, ce latex est particulièrement toxique. Le poinsettia est une plante originaire des régions tropicales d’Amérique centrale. Là-bas, c’est un bel arbuste. Chez nous, on va le considérer comme une plante d’intérieur. 

Le poinsettia, la fleur de Noël par excellence

On trouve le poinsettia principalement à la période de Noël dans les magasins. Pourquoi ? Parce que sa couleur est magnifique. Il est rouge et vert. C’est ses bractées qui sont rouges, mais ses bractées peuvent aussi être blanches ou roses ou avoir différentes couleurs. On en a même quelques-unes avec des petites paillettes or sur le dessus. Mais ça, c’est de la triche. Elles ont été rajoutées. 

Le poinsettia avec Roland Motte, jardinier © Radio France
– Roland Motte
Comment entretenir votre poinsettia ?

Son entretien est assez simple. Il aime bien les ambiances à 18-20 degrés. Voilà pourquoi c’est une belle plante d’intérieur qui va convenir dans nos appartements. Lorsque vous l’acheter en magasin, demandez à le faire emballer. Parce que pour aller de la jardinerie ou du point de vente jusqu’au parking et jusqu’à votre voiture,  il risque de prendre froid. Il faut en prendre soin. On parle souvent de la floraison rouge ou rose du poinsettia, mais ce n’est pas sa floraison. Ce sont, comme je vous le disais, des bractées. Les fleurs, c’est les toutes petites pointes, des petites boules qui sont entre ces bractées, qui sont de couleur crème et qu’on aperçoit à cette période. 

Alors justement, quand il est en fleurs comme ça, il ne faut pas oublier l’arrosage. Arrosez-le le plus régulièrement possible. Le terreau doit être bien noir en surface. Si jamais il y a quelques feuilles sèches qui tombent régulièrement, c’est que l’ambiance n’est peut-être pas assez humide. Vous pouvez déposer le pot sur un lit de billes d’argile avec une soucoupe dessous dans lequel il y aura de l’eau. Ça fera un peu d’hygrométrie locale.

Comment conserver votre poinsettia ?

Pour le conserver, -parce que c’est possible comme une belle plante d’intérieur-, au mois d’avril on va carrément et sévèrement le couper de moitié. On va le rempoter et à partir de la belle saison, au mois de juin, on va pouvoir le placer dehors, toujours en continuant de l’arroser, mais à l’ombre, à l’ombre d’un grand arbre, par exemple. On va le rentrer fin août, début septembre, et on va provoquer l’induction florale. 

L’induction florale est une technique qui va permettre de mettre à l’obscurité totale votre plante de 18h le soir jusqu’à 8h du matin, et ce, pendant une trentaine de jours, donc à partir du mois de septembre. Et pour ça, il faut y penser tous les jours en le couvrant régulièrement pour qu’il soit vraiment à l’obscurité. Souvent ça marche, des fois pas trop, parce qu’il faut être un horticulteur pour arriver à ce résultat. Mais rassurez-vous, si jamais vous loupez un peu, gardez votre poinsettia parce que c’est quand même une belle plante verte. 

L’induction florale pour faire refleurir votre poinsettia © Radio France
– Roland Motte

Retrouver Roland Motte sur France Bleu Lorraine et France Bleu Besançon et sur son site www.rolandmotte.fr.

Articles connexes

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici