l’épicéa, le traditionnel sapin de Noël

L’épicéa est notre traditionnel sapin de Noël, bien qu’il soit de plus en plus remplacé par le Nordmann. Si vous voulez en planter un dans votre jardin, suivez les conseils de Roland Motte, notre jardinier.

Bientôt Noël et le moment de choisir son sapin. Sous nos latitudes, c’est l’épicéa qui avait toutes nos faveurs pour orner nos intérieurs. On en trouve dans nos forêts, mais vous pouvez en planter un dans votre jardin… si vous avez de la place. Avec les conseils de Roland Motte, le jardinier de France Bleu Lorraine et France Bleu Besançon.

Picéa Excelsa, le sapin de Noël

Le genre Picéa contient environ une cinquantaine d’espèces. Il est très répandu dans l’hémisphère nord, qu’il s’agisse de l’Amérique, de l’Europe et même de l’Asie et surtout dans les régions montagneuses. En Europe, les espèces du genre, on les appelle les épicéas, par contre, au Canada on les appelle les épinettes. 

Quelquefois on les confond avec les sapins qui sont du genre Abies. Ce n’est pas pareil. Sur l’épicéa, les cônes sont cylindriques. Elles sont pendantes, en tout cas pour les femelles. Par contre, chez le sapin, elles sont dressées, légèrement bleutées. On fait la différence aussi avec les aiguilles. Les aiguilles du sapin sont un peu plus souples, quand on les retourne, on a deux petites bandes blanches derrière. Et puis, les aiguilles de l’épicéa, par contre, sont bien vertes et un peu piquantes. 

En sylviculture, l’épicéa est très utilisé. On l’utilise par exemple en papeterie, en bois d’emballage. On l’utilise pour des charpentes, pour faire des poteaux et même des instruments de musique. 

Un épicéa au jardin

Au jardin, on va plutôt l’utiliser dans les jardins de montagne, au-dessus de 800 mètres d’altitude c’est parfait parce qu’il a besoin de beaucoup de fraîcheur, de beaucoup d’humidité. On peut l’utiliser en isolé, il va répandre ses branches tout autour du tronc. On peut même l’utiliser en haie, c’est un peu plus rare. 

Attention aux scolytes

Depuis quelques temps, et à cause du réchauffement climatique, les épicéas sont attaqués par des scolytes. Le scolyte, qu’on appelle aussi le typographe, est un insecte qui va se mettre sous l’écorce et est capable de faire mourir des peuplements complets d’épicéas. Si ça vous arrive et si vous avez un épicéa, il faut bien regarder les petits trous qu’on peut avoir sur l’écorce. Il n’y a pas de solution efficace pour l’éliminer. Pour éliminer ce scolyte, il faudra couper l’arbre. Ce scolyte ne se propage qu’à une quinzaine de mètres autour de lui. Donc on va couper tous les arbres qui sont à 15 mètres de diamètre environ depuis l’épicéa qui est infesté. 

L’épicéa, le traditionnel sapin de Noël © Radio France
– Roland Motte

L’épicéa, c’est aussi le sapin de Noël, même s’il a tendance à être remplacé par le Nordmann. Cet épicéa, ce sapin de Noël, est bien on l’aime avec ses guirlandes, avec ses boules, avec de la lumière. C’est là où il est le plus beau.

Retrouver Roland Motte sur France Bleu Lorraine et France Bleu Besançon et sur son site www.rolandmotte.fr.

Articles connexes

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici