Les chenilles processionnaires en hiver

Quelques rappels
Dangerosité pour les humains et les animaux domestiques

La cause est de fins poils appelés « miroirs » que les chenilles projettent en l’air dès qu’elles se sentent menacées. Ces poils sont très urticants. 

Dangerosité pour les arbres

Elles se nourrissent des aiguilles et lorsqu’elles sont très nombreuses elles arrivent pratiquement à « plumer » un pin, ce qui l’affaiblit considérablement et le rend sensible aux autres parasites. 

Le cycle biologique de la processionnaire du pin, Thaumetopoea pityocampa,
Papillon de chenille processionnaire du pin
– La Mésange Verte

Les papillons nocturnes volent en juillet et les femelles pondent les jours.
Les œufs éclosent un mois après la ponte. C’est un peu après l’éclosion qu’il convient de faire un traitement avec du Bacille de Thuringe, une spécialité qui ne s’attaque qu’aux larves de lépidoptères.
Les chenilles se développent en 4 stades larvaires avant de s’enterrer en fin d’hiver pour se transformer en papillon.  
Voir aussi sur France Bleu Isère :  

Quelle lutte pendant l’hiver ?

– Soit enlever les cocons accessibles qu’elles forment en hiver pour se protéger du froid.
-Soit piéger les chenilles au moment de leur descente en mars. 

Nid de chenilles processionnaires © Radio France
– Jacques Ginet
Pourquoi en parler maintenant ?

Pour l’échenillage :
Plus il est fait tôt en saison moins les chenilles sont urticantes.
Mais à chaque fois il faut mutiler l’arbre pour enlever ces cocons et à la longue, le couronnes des pins sont vraiment dégradées.
Pour le piégeage :
Les pièges doivent impérativement être en place avant le début des migrations qui peuvent parfois commencer début février. 

Il n’y a qu’un type de piège utilisable à cette saison c’est l’Ecopiège, mis au point en coopération entre une startup occitane et l’INRA, sur le marché en automne 2009.
Il faut le temps de prendre les mesures des arbres à protéger et de commander pour un positionnement au cours de mois de janvier.

Ecopiège (R)
– La Mésange Verte
Comment fonctionne-t-il ?

Il est basé sur l’instinct de ces chenilles qui se déplacent en file indienne et qui, en fin d’hiver descendent pour se nympher dans le sol. Ces processions ne remontent jamais, elles se déplacent toujours vers le bas. Lorsqu’elles rencontrent un obstacle, la goulotte du piège, elles vont le longer jusqu’à trouver une issue vers le bas qui est un tube les conduisant dans un sac à demi rempli de terreau où elles s’enterreront en groupe et en cadence pour se nympher. 

Il n’y aura plus qu’à retirer ce sac fin mai, avant la sortie des papillons et le détruire par le feu.
Bien sûr il ne faut pas oublier de retirer le sac sinon les papillons peuvent en sortir et relancer le cycle infernal de ce parasite.

Installation du piège : 

Détail des pièces.

Ecopiège (R)
– La mésange Verte

L’installateur doit d’abord préparer le tronc de l’arbre en choisissant un endroit peu accessible au public où le tronc est assez régulier.
Il est parfois nécessaire d’égaliser un peu l’écorce ave une « plane » ou une râpe à bois.
Il aura fallu, avant la commande, mesurer la circonférence du tronc au niveau où sera placé le piège pour commander le modèle correspondant.
La suite de la mise en place est bien expliquée sur le document de livraison et sur le site.

Attention 

Les chenilles processionnaires sont dangereuses pour l’être humain et pour ses animaux de compagnie en raison de leurs poils urticants qu’elles peuvent libérer dès leur 3ème stade de croissance, donc particulièrement lorsqu’elles se déplacent en processions. 

Hors des zones forestières, les propriétaires des pins ou cèdres sur lesquels il y a régulièrement des chenilles processionnaires sont civilement et pénalement responsables des accidents que ces dernières peuvent occasionner s’ils n’ont pas pris les mesures préventives nécessaires :
-Traitement au moment propice ou
-Echenillage mécanique
-Piégeage de descente. 

Ecoutez l’émission jardinage du dimanche matin sur France bleu Isère de 9 heures à 10 heures. Vous pouvez appeler pour poser vos questions ou donner un avis au 04 76 46 45 45.

Articles connexes

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici