son combat contre le harcèlement et les discriminations

Harcelé par le passé, en milieu scolaire, Jérémy Bellet a décidé de s’engager avec sa campagne « Respect Pour Tous », pour qu’aucun enfant ne vive ces situations dramatiques de harcèlement et de discriminations.

Originaire de Blois, Jérémy a fait ses études à Tours, avant de devenir mannequin, (entre autre pour le couturier Jean-Claude Jitrois), et réalisateur. On lui doit entre autre le court-métrage « Un Dernier Souffle », avec Fiona Gélin et Pascal Soetens dit « Le grand frère », le film dénonce toutes les formes de discrimination. C’est à cette occasion que le jeune homme a d’ailleurs été décoré de la médaille des Arts et de la Culture pour son court-métrage.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.

J’autorise

Gérer mes choix

Depuis, loin de rester inactif, Jérémy porte haut son initiative personnelle baptisée « Respect pour Tous ». Une campagne nationale d’intervention dans les écoles primaires et les collèges, dans laquelle le comédien s’investit personnellement, avec pour objectifs de libérer la parole, et prévenir le harcèlement. Prévenir, sensibiliser, le plus tôt possible, pour mieux y faire face, tels sont les objectifs de cette campagne de lutte contre le harcèlement scolaire, qui, souvent, se poursuit sur les réseaux sociaux.

Un travail qui concerne aussi les adultes, qui doivent apprendre, selon le jeune homme, à mieux accueillir, mieux écouter, et mettre des mots sur le harcèlement.

Et souvent, lors de ses interventions, Jérémy est confronté à de jeunes enfants qui ont déjà été subis des situations de harcèlement. 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d’intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

J’autorise

Gérer mes choix

Le jeune homme a reçu le soutient de l’Elysée, mais déplore que beaucoup d’hommes et de femmes politiques n’ont pas encore pris position. Il n’a toujours pas obtenu de réponse par exemple de la maire de Paris (et candidate à l’élection présidentielle) Anne Hidalgo.

Récemment, Jérémy est intervenu dans l’école primaire de Bas Rivière à Blois. Il a pu constater que 4 élèves de cette école ont du changer d’école suite a des situations de harcèlement, et déplore que ce sont ces élèves victimes qui doivent changer d’établissement pour mettre fin au harcèlement.

Très impliqué dans le milieu associatif, Jérémy Bellet organise ce samedi 11 décembre une soirée de Gala à bord du yacht « Joséphine », une soirée de gala au profit de l’association « Séréopotes », qui lutte contre toutes les formes de sérophobies, discriminations liées à la séropositivité.

Articles connexes

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici